Mon deuxième Dax, sa vie, son oeuvre v1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mon deuxième Dax, sa vie, son oeuvre v1

Message par Steak le Mar 30 Oct - 14:24

NOTE PRÉALABLE :
Ce post est un copier/coller de mon post initialement créé sur le daxteam, où il apparait encore à ce jour car banni par l'admin sans préavis ni raison valable, je reste dans le même temps membre "fantôme", afin sans doute de maintenir les statistiques du site et de maintenir les autres membres dans leur ignorance des règles cachées de ce forum. À un moment donné je derai ce qu'il faut pour disparaitre définitivement du daxteam mais pour l'heure j'ai d'autres priorités et même ça me va d'y rester. Les membres ne sont pas si naïfs que l'admin et sauront bien me retrouver ici avec mon pseudo.
Je fais un copier/coller brut de décoffrage donc il est certain que beaucoup de liens inclus ne vont pas fonctionner. Par exemple tous ceux vers des membres cités puisqu'ils ne sont pas sur l'atelierdudax. Ceux qui y sont pourront répondre et citer leur pseudo daxteam s'ils le souhaitent. Pour ma part et selon mon inspiration, je ferai ultérieurement des modifs (soit par un post en réponse, soit signalés dans ce post modifié par la mention EDIT:)

Si la totalité de mon post initial ne s'affiche pas, c'est que je me suis arrêté en route...

================================================================

Vieux fan de Dax, j'en rêvais déjà quand j'étais gamin mais il n'était pas question pour mes parents de m'autoriser à rouler sur quoi que ce soit de motorisé. Avec du recul avaient-ils tort...? La réponse est hors-sujet mais si elle vous intéresse quand même, passez au message suivant...

.../... Hors sujet #1 .../...

Plus tard étudiant majeur mais pas vacciné, j'ai franchi le pas en achetant une épave. Tellement épave que pas mécano pour un sou, je n'ai jamais roulé avec et ne me rappelle même pas ce qu'elle est devenue (en fait j'avais oublié jusqu'à son existence et c'est mon frangin qui me l'a rappelée quand je lui ai annoncé l'achat de mon premier second Dax). Ah, si seulement internet avait été là, j'aurais trouvé tout ce qu'il faut : des conseils et des adresses pour le retaper mais on ne refait pas l'histoire... De toute façon si je l'avais oublié c'est sûrement avec raison et puis il n'est jamais trop tard, la preuve puisqu'enfin...

... le 1er juin 2011, après 33 ans de réflexion, j'ai commandé mon deuxième Dax. Le 22, il est arrivé tout beau, tout nouveau, dans un rouge éclatant comme un drapeau chinois et j'ai commencé à faire des bonds tout autour. Depuis le temps que je bichais cet achat, j'avais bien préparé son arrivée et enregistré toutes les consignes à suivre pour éviter les déboires. Contrôler, resserrer, vidanger, graisser avant de rouler : je savais tout et donc...
Je m'empressai de l'enfourcher pour faire quelques tours de pelouse. En cinq minutes je maitrisais l'embrayage (c'était ma première moto). Je savais tout ET j'arrivais à conduire, c'eût été du calvinisme que de m'interdire quelques mètres sur la route ! Pour finir j'oubliai de faire demi-tour jusqu'au cul-de-sac du Col du Feu, 15km plus loin et 600m plus haut...
À l'aller j'avais découvert la joie du Dax, au retour je fis connaissance avec la qualité chinoise. À chaque rétrogradage un peu lent, le moteur s'arrêtait et, par ailleurs, son bruit sympathique se dégradait de plus en plus avec des vibrations suspectes, crescendo et non identifiées. Rien de bien méchant comme je finissais par le comprendre en observant attentivement le moteur : juste les boulons de fixation au cadre qui se desserraient et le moteur qui tentait sournoisement de se faire la malle.

On s'emballe, on s'emballe, on oublie les conseils et voilà ce qui arrive : un bon rappel à l'ordre. Heureusement que j'ai le cul bordé de nouilles, je n'ai rien cassé. Arrivé à bon port, j'ai garé l'engin et apposé les scellés jusqu'à la révision du week-end : il faut savoir être adulte pas vrai ?

Pour le détail de ce que j'ai fait OU PAS (*) d'important, je vous renvoie au post de Djausse ici, où tout est détaillé avec rigueur et de bonnes photos.

(*) Pas trop dégourdi en mécanique, pris par d'autres priorités et partagé entre le souci du détail et ma nonchalance optimiste, j'ai zappé quelques écrous et repoussé quelques étapes à plus tard, comme la vidange de la fourche, le graissage du galet de compteur, etc.. mais j'ai quand même fait gaffe à l'essentiel et je vous conseille vivement de faire de même, pour ne pas gâcher votre plaisir.

L'achat d'un Dax rêvé depuis 33 ans, ça fait long vous ne pensez pas ? Faut dire que relativement à mon budget, 1000€, ça reste une somme et que plus un achat me fait envie, plus il me fait réfléchir. Avec le ouèbe et les forums, faut dire qu'il y a matière à se faire sérieusement une idée avant de concrétiser. Ça prend du temps mais on regrette rarement. Pour le Dax, ayant conclu que sous toutes les marques sauf Spigaou, c'était kifkif Sky, j'ai cherché le moins cher, puis je me suis préparé à la qualité chinoise enfin je me suis dis absous de cette folle dépense au motif que ce serait bien pratique d'avoir un véhicule de remplacement pendant l'entretien de ma voiture.

L'argument moral n'était pas le moins pertinent : 8 jours après réception de l'engin, alors que je commençais à le sentir utilisable au quotidien, ma voiture m'a lâchement lâché : barres de torsion sectionnées. Y a pas que les chinois qui font de la qualité discutable, j'ai un break Mégane et depuis j'ai appris que c'est un incident récurrent sur le modèle. Comme j'ai le c.. bordé de nouilles (je me répète, c'est rassérénant), ça m'est arrivé à l'arrêt (j'ai trouvé la voiture le c.. posé par terre), devant chez moi (pas perdu dans la montagne) et grâce au Dax, j'ai eu tout le temps de chercher un mécano qui me la retape soigneusement à prix modéré (20€/h). Plus d'un mois plus tard, je suis toujours sans voiture mais plus pour longtemps, tout va bien merci.

Plus d'un mois en Dax ça m'a permis de prendre des douches gratuites et écolos tous les jours (début juillet), de bien roder la machine qui a déjà 1'200km compteur et ça ne m'a pas empêché, grâce à sa conception simple, de bricoler dessus (presque) sans me casser la nénette.

Je vous livre ci-après, avec photos à l'appui, mes petites astuces en vous renvoyant, pour le reste, à vos recherches sur ce forum ou d'autres.

C'est un KorMoto, 950€ sur cdiscount.com, port & carte grise inclus



Pas d'autocollant Honda®®®®, éthique en toc, je tique sans choc



Notez la pompe à dépression sous le robinet à essence



J'ai ajouté un filtre à essence, rouge assorti, 2€ en magasin moto
et un sélecteur double talon-pointe.

Je l'ai monté après m'être bien habitué au sélecteur simple et du coup il a fallu me réadapter. J'en conclus que les deux se valent pour l'efficacité mais le double épargnera la pointe de mes chaussures



Pompe à essence à dépression INDISPENSABLE pour utiliser 100% du réservoir
Mon Dax a un réservoir de 4.4L annoncés, 4.1L réels. C'est mieux que 2L & des poussières sur les modèles plus anciens sauf que le volume ajouté est sous le niveau d'entrée du carbu et que l'essence circule par gravité. Du coup à 2L & qqch, vous tombez en panne d'essence à moiuns de rajouter une pompe. J'ai testé celle-ci jusqu'au fond de la réserve. Autonomie 171km = 159km avant réserve + 12km sur réserve. Conso 2.4L/100 à 80. (2L/100 vers 50~60)
La pompe se fixe au robinet d'essence, à la place de l'anti-pollution. Prévoyez un changement de durites pour une longueur au poil, gain de qualité à quelques euros. On raccorde à la sortie du robinet d'un côté, au carbu de l'autre (via filtre à essence éventuel). La durite de dépression se raccorde à la pipe d'admission. Il y a un trou de plus sur la pipe à boucher (un bout de durite + bouchon de bois taillé)


Casque LEM Roger rétro : pas très cher (64€), très inconfortable avec des lunettes et des oreilles de Spock, snif... Je n'achèterai plus sans essayer !

Rouler c'est anticiper : Bouteille réserve de carburant 325ml/13~16km selon la vitesse. En fait c'est prévu pour un réchaud multi-carburant MSR. Le bouchon de sécurité est chiant à l'usage, plus lourd et plus encombrant. Si vous avez des enfants pas trop c.. (à votre image quoi) et qu'il y a le choix, demandez le bouchon sans sécurité. J'ai essayé un bidon alu ordinaire, l'essence détruit le bouchon. Cette taille est utile si vous êtes distrait. Pour les longs trajets, le modèle 1 Litre est plus logique mais un bidon d'huile moteur vide fera aussi l'affaire. En ce qui me concerne j'espère que ça donnera à quelqu'un l'idée de m'offrir le réchaud qui va avec...

Anti-pollution supprimé, avec un bout de durite et la prise d'air qui se loge dans le cadre. Deux autres durites repartent vers la pipe d'admission. Inutile mais à conserver, au cas où le contrôle technique moto entrerait en vigueur et que vous deviez présenter une moto conforme à l'origine...

Outil de réglage du calage des soupapes, acheté dans un accès de dépense pulsionnel, pratique mais superflu

Bricoler c'est anticiper : Seringue pour doser l'huile de fourche. Également adaptée pour un lavement à l'huile de foie de morue après un très long parcours. En pharmacie ou chez le vétérinaire.



Modification sélecteur double
D'origine la partie qui s'enfile sur l'axe est un peu longue : résultat on a le pied en permanence posé sur le sélecteur. Pour y remédier je l'ai sciée puis repercé & taraudée. Le perçage est un peu délicat car la forme de la pièce la rend difficile à positionner dans un étau. Le voisin (& proprio) de mon studio étudiant qui est un as du bricolage a réalisé l'affaire en perçant en quatre fois et en rattrapant l'alignement à main levée. On reparlera de ML plus loin, il le mérite.



Sélecteur double modifié montage
La vis de serrage déborde dans une gorge qui fait le tour de l'axe et au-delà du trou, côté moteur, l'axe est rainuré pour empêcher sa rotation. Donc une fois en place la pièce est prisonnière (edit: photo dans ce sujet, voir mon message "Carter d'allumage, rotor d'allumage, chaine de démarreur").
Le trou était bien placé mais j'aurais pu scier un peu plus loin, pour garder de la matière en contact avec les rainures (vous comprendrez si vous démontez). Le problème est résolu avec un bout de tuyau de cuivre que j'ai fendu et inséré autour de la partie rétrécie de l'axe. La pièce est bien maintenue et il y a assez de matière pour ne pas flinguer les rainures.



Béquille latérale modifiée, prototype #RAIL001AC
La béquille latérale est assez mal foutue. Posez la moto, par exemple, dans une pente imperceptible ou sur du terrain meuble, retournez-vous :
BADABOUM ! elle vient de se casser la gueule.
Le problème est résolu avec une petite patte qui empêche la béquille de revenir en appuyant sur l'avant. Mon prototype (Steak®, brevet ML) est un peu sous-dimensionné et attend sa peinture mais depuis 2 semaines il fonctionne.
EDIT: J'ai viré le proto et meulé la butée en diagonale, c'est plus propre et plus efficace http://i39.servimg.com/u/f39/13/19/12/39/baquil12.jpg



Réparer un rétro : 1/2 démontage
Vous n'avez pas aimé mon astuce précédente et BADABOUM ! votre Dax est tombé. Si vous avez de la chance, vous aurez juste tordu le sélecteur, rapé le caoutchouc du cale-pied et niqué le serrage du rétro. Si vous avez beaucoup de chance, le rétro n'est pas encore niqué mais ne criez pas victoire : ça ne saurait tarder. Pensez à appeler tout de suite votre copine ou copain et lui demander ce qu'il est en train de faire et renforcez le serrage du rétro :
Le miroir est enveloppé dans un bout de caoutchouc qui s'emboite dans le rétro. Vous devriez pouvoir tirer dessus au lieu de le déboiter avec un tournevis ce qui marquera le bord. Apprenez des erreurs des autres, si vous avez déjà trashé votre Dax en snobant ma remarque à propos de la béquille latérale, ça pourrait devenir plus facile maintenant. Sinon consultez votre coach, vous avez des troubles du comportement.


Réparer un rétro : 2/2 réparation
Dans l'étape 2, on répare avec un 1/2 collier Atlas. Le bout de la tige du rétro est une olive qui s'insère dans une pièce plastique.
À droite la patte aura cassé son support. On la coupe, on perce le support jsuqu'à traverser avec un foret juste à la taille et on fixe un côté du collier Atlas avec une vis à bois de longueur adaptée (limer la pointe avant si elle dépasse)
À gauche un boulon ou une vis et un écrou rétablissent le serrage. Je n'ai pas mis de contre-écrou et ça va très bien
EDIT:à droite avec un boulon aussi ça va bien mieux = serrage qui tient, zéro vibrations, un bout de caoutchouc sous le collier optimise le serrage
EDIT:remplacement du miroir si explosé : le miroir rétro est concave (pour élargir l'angle de vision) mais cher, remplacé par un plat (mirroir de maquillage récupéré) sur lequel j'ai collé un mini-rétro grand-angle http://i49.servimg.com/u/f49/13/19/12/39/blind_10.jpg, moins de 3€ ebay



Montre de bord à 5€, doublement assortie : elle est chinoise et rouge, normal vous me direz
Sur une moto à 1000€, on va pas mettre un compteur Jaeger ou alors y a du tuning dans l'air mais vous avez compris que ce n'est pas le style de la maison. Si vous trouvez ça cheap, vous avez raison mais encore vous avez tort car vous ne lisez pas le message qui vous correspond. Que diriez-vous d'ici par exemple. À chacun son Dax quoi. Et à chacun sa chacune, si je ne ma la fais pas piquer avant, cette montre de bord est toujours prête comme petit cadeau à l'élue de mon coeur. Si elle ne tord pas le nez, c'est bon signe. Si elle fait un scandale, elle rentre en sandales.
EDIT:ajouté une led rouge pour la nuit, ça reste peu lisible. une montre à aiguille serait mieux, pas chère et sans trotteuse (plus fiable)



Trousse de secours
Outillage (presque) complet
On peut se faire une trousse à outil quasi complète et la caser sous la selle. Avec le Dax, tout est à l'échelle !

Dans ma trousse il y a... (sauf)

- Tournevis cruciforme/plat (d'origine)
- Clé à tube double 16/17 (d'origine) : 16=bougie/17 moyeux
- outil réglage soupapes
- 8/10 > clé à fourche double
- 8 > clé mixte : boulons moteur, carters latéraux, contacteur béquille latérale,
- 9 > clé mixte : inutile ?
- 10 > clé mixte, clé à pipe : tension de chaine (2 clés), garde-boue, pare-chaine, verrou de pignon, sélecteur, porte-bagages
- 11 > clé mixte : moteur-échappement
- 12 > clé mixte : câble d'embrayage (2 clés)
- 13 > clé mixte, clé à pipe hexagonale : moyeux (1 côté)
EDIT:moyeu > 14/17 je crois
- 14 > clé mixte : bouchon de vidange aimanté (bouchon d'origine = 17), moyeux (1 côté), jeu frein AR,
- 15 > clé mixte : inutile ?
- 16 > clé mixte : amortisseurs, cale-pieds, clignotants AR
- 17 > clé mixte, clé à pipe hexagonale : moyeux (1 côté), cache culbuteurs haut & bas, fixation couronne
- Outil réglage de richesse = embout meulé + clé mixte 6
- Kit crevaison : râpe, craie, colle, rustine, pompe à vélo
EDIT:si pneu tubleless, démontage TRRRRRRRRÈS DIFFICILE, à oublier au bord de la route, REMPLACER le kit par une bombe anticrevaison, efficace pour rentrer à la maison avant démontage

- bâche de protection
- gants, ficelle, ampoules, bouchons d'oreille (ben oui, j'aime bien le bruit (modéré) de mon pot mais je préferre la musique et pour en profiter longtemps, faut préserver ses tympans)
- tournevis ralenti
- mini pince plate : maillon rapide
- maillon rapide
N.B. Une clé à pipe hexagonale de 13 se glisse dans la 17 : + compact et meilleur serrage. On peut optimiser l'encombrement avec des clés doubles


Outil pour régler la vis de richesse, pièces diverses
J'ai vite trouvé des messages sur ce sujet chaud, brûlant même sans l'outil adéquat ou des petites mains d'ouvrier chinois de 5-6 ans.
Un moment j'ai songé à une adoption mais le problème de l'intégration à cet âge m'a paru épineux. Certes je lui offrirais un avenir professionnel mais est-ce suffisant en regard d'une famille monoparentale et du choc culturel d'un enfant exploité qui découvrirait le pays des droits de l'homme et du citoyen
De retour sur terre, j'ai imaginé ce petit assemblage d'une clé à oeil de 6 et d'un embout de tournevis légèrement meulé pour qu'il s'insère dedans. Prévoyez un petit miroir pour placer l'outil et vérifiez qu'il y a un repère de la position d'origine de la vis de réglage
Enfin vu que mon réglage est "presque" bon, je le modifie à froid par 8èmes de tours et écoute attentive du résultat sur la route (ça pétouille encore un peu)

Avec l'outil il y a des pièces de secours
Un clip de serrage de durite

Un bout de tuyau de cuivre pour caler le sélecteur double

Un bout de durite avec bouchon bois pour boucher la prise d'air sur pipe d'admission inutilisée de l'anti-pollution éliminé


Trousse la selle, antivols
La trousse tient sous la selle une fois virée celle d'origine et il y a encore un peu de place sous le sandow vert.
Mon vieux U Auvray tient sous la selle.
J'ai trouvé une chaine lasso (25€ Cora). Les maillons font 11mm, c'est léger mais je vais entrelacer un câble de 6mm, super chiant avec un coupe boulon mdr13
J'ai aussi un bloque disque à 2 balles
EDIT:J'ai renforcé la chaine lasso avec un câble : très chiant à couper à la scie/coupe boulon


Le top case bleu violacé avec son support en grille de cuisinière Mère Denis, 2€ le lot chez Emmaüs
L'accessoire tuning offert par ML. C'est ici qu'il faut que je vous le présente, ML pas le top case...

ML, c'est le voisin qui me loue un studio dans le soubassement de sa baraque à Thonon. Il est super sympa comme son épouse et assez marrant. C'est un p.. de bricoleur du dimanche, élévé à l'ancienne : chez lui on ne jette rien. Il a rajouté un étage à sa maison il y a 2-3 ans et depuis il voudrait bien faire du tri dans tout le brun qu'il stocke dans tous les coins. Il a bien réussi à emmener quelques remorques de ferraille à la déchetterie mais en général ses opérations de rangement consistent plutôt en des transferts de masses d'objets très divers d'un point A à un point B (ça va de l'enclume à taper les faux, au générateur de fréquence radio haute puissance en passant par les seaux de clous & vis que vous imaginez). Il court, il court, et de temps en temps, il s'arrête et explique : "Faut que je range tout ça maintenant. J'ai 70 ans, je suis vieux et je suis fatigué".

C'est vrai qu'avec son jardin de 5000m2, son potager, sa vigne sur un rang et l'échaffaudage qu'il vient de monter pour doubler l'isolation de sa maison, il a de quoi !
Sans compter que dès que je lui demande conseil sur un problème technique, il n'a de cesse que de lâcher toutes ses affaires en cours pour prendre les miennes en main. C'en est gênant car évidement je ne lui rend pas le 1/100ème de ses services. J'essaie un peu mais dès qu'il s'en aperçoit, il me démontre qu'il n'a besoin de rien.

Vous l'avez compris ML est un gars en OR, pour (me) vous rassurer, voyons un peu ses défauts. D'abord quand il vous parle il est très difficile d'en placer un car il ne s'arrête jamais et vous sentez à son débit et son phrasé tendu qu'il a absolument BESOIN de vous dire ce qu'il est en train d'exprimer. Ensuite vu qu'il a tout juste le temps de respirer quand il parle mais pas d'avaler sa salive, il bave de temps en temps, c'est moche, mais plus souvent il vous postillonne en pleine figure et même avec le jeu de jambes de Mohamed Ali vous ne pouvez pas tout esquiver. Enfin ML est curieux et se tient au courant de tous les nouveaux produits mais il n'est vraiment pas victime du marketing. Avec lui on innove dans la récupération. Typiquement c'est le gars qui va vous démonter un machin en panne assez sophistiqué et le faire marcher avec du fil de fer (enfin quelque chose dans ce goût là)
C'est ainsi que je me retrouve avec un top case Emmaüs et son support Mère Denis que je ne manquerai pas de garder dans mon fatras à moi, pour me réconforter si je finissais un jour SDF : Diogène avait son tonneau, j'aurai mon Dax et une caisse en plastique pour ranger ma pelisse.


Cache culbuteur gauche à la con chinois
Alors là, le jour où j'ai réglé le jeu de soupapes avec ML, ce dernier était curieux de voir le cache culbuteur démonté. Le problème était "comment faire ?" Un petit coup de masse avec la pointe d'un tournevis sur le téton que vous ne voyez pas en bas de la pièce et le problème est toujours "comment faire ?" plus vous avez pété la pièce.

J'espère que Djausse ou l'un d'entre vous proposera un lien avec la solution. Pour racheter la pièce je n'ai trouvé que ce lien mais ça ne ressemble pas à ma couleur, avez-vous mieux ?


Tension de chaine
Je me suis acharné là-dessus jusqu'à acheter une chaine neuve car il y avait toujours un point dur. Ça n'a rien réglé et au final j'ai compris que c'est la couronne qui n'est pas parfaitement usinée. J'ai démonté la roue et évalué l'écart avec un comparateur : c'est de l'ordre du 1/10 mm et irrattrapable sans être super outillé. Du coup j'ai réglé sur une cote mal taillée et j'espère que l'usure atténuera le défaut. Ce qui me rassure, c'est que Djausse m'a dit qu'il a fait pareil.
Notez que ça ne sert à rien de bourriner sur le blocage des tendeurs de chaine, sinon à foirer les filets comme moi. J'ai dû en racheter une paire...

Pignon de sortie de boîte
Avec le pignon d'origine j'ai cabré deux fois le Dax à la verticale. La deuxième, il est retombé au ras de la caisse d'une de mes formatrices qui m'a chambré comme il faut. Heureusement qu'il y a le secret professionnel et que rien de ce que j'écris ici ne sortira du ouèbe. Depuis j'ai appris à conduire et je suis passé de 15 à 16 dents (avec une couronne de 32), ça va beaucoup mieux.
J'ai zappé le pignon de 17 sur les conseils de zubikes.com mais au final, je pense que je tenterai de le monter ultérieurement. Je vous dirai si c'est trop long en montagne.
EDIT:avec un pneu AR 120/90 je suis revenu au 15

À suivre...

Sacoches & support
J'ai acheté une machine à coudre blindée qui traverse le cuir et probablement la tôle. Je prévois de m'en servir pour fabriquer des sacoches
Une ira sur le porte-bagages.
Une ira à gauche et sera soutenue par une plaque en tôle pliée pour pas brinquebaler en route.

Renfort de selle

Le skai de la selle commence déjà à s'user, spécialement au point de contact avec le cadre quand elle est levée. Dans un premier temps il faudrait renforcer cet endroit. Cet hiver j'envisage de refaire toute l'enveloppe avec un skai de qualité. Avec un peu de cahnce, je trouverai une belle couleur.

Support de feu AR
Sans aller jusqu'à mettre un support de feux AR old style, je pense raccourcir au mieux le garde-boue plastique AR et rehausser le support de plaque, ce sera plus joli, moins toc.


Dernière édition par Steak le Mar 30 Oct - 16:17, édité 1 fois

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
Tshaw !!

Steph

envoyé de mon aPhone, voire de mon aMac...
avatar
Steak
petite cylindrée (soyez cool)
petite cylindrée (soyez cool)

Masculin Nombre de messages : 33
Age : 52
Localisation : La Yaute
Mini moto : Dax KorMoto 125cc
4,4L 2011
Niveau mécanique : amateur
Date d'inscription : 30/05/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon deuxième Dax, sa vie, son oeuvre v1

Message par Steak le Mar 30 Oct - 14:26

La suite plus tard... J'avais fini quand une déconnexion réseau m'a tout effacé !! Du coup j'ai fait du copier/coller brut à mettre en forme plus tard mais de toute façon, le post a été rejeté : "dépasse la longueur limite autorisée"...

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
Tshaw !!

Steph

envoyé de mon aPhone, voire de mon aMac...
avatar
Steak
petite cylindrée (soyez cool)
petite cylindrée (soyez cool)

Masculin Nombre de messages : 33
Age : 52
Localisation : La Yaute
Mini moto : Dax KorMoto 125cc
4,4L 2011
Niveau mécanique : amateur
Date d'inscription : 30/05/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon deuxième Dax, sa vie, son oeuvre v1

Message par Steak le Mar 30 Oct - 15:07

La suite... Pour éviter de tout recommencer, je passe par un fichier texte, possible que ça foire la mise en page..
-------------------------------------------------------------------------
Sujet: Blabla hors sujet Dim 31 Juil - 21:04

Les infos hors-sujet sont ici pour alléger mon message principal et en réserver la lecture intégrale aux curieux qui préfèrent passer leur temps au taf en parcourant les forums plutôt qu'en pliant des trombones.

Hors sujet #1 : aurais-je dû avoir droit au Dax plus tôt ?
1988 je commence à travailler sur un chantier dans les Vosges et j'ai ma première voiture de location, une 205. Un après-midi pluvieux d'automne, je file à La Poste à travers la forêt. Épingle en descente, pluie, feuilles mortes et une bordure entrainent une dérobade de l'arrière, un croche-patte et 2 tonneaux. C'était ma première auto...

À quelque temps de là, j'ai ma deuxième voiture de location, une 205. Je rentre du boulot tard quand un chevreuil surgit dans le faisceau de mes phares. Je pile pour le laisser passer mais celui-ci, obligeamment, me fait dans un clin d'oeil qui me dit : "après vous, je vous en prie", je relâche donc les freins et c'est... le choc des cultures ! Simultanément il se jette en avant et se prend un lion de Sochaux dans la poire. Le clin d'oeil n'était qu'un merci. Vraiment "pas de quoi" pour le coup ! Dire que j'étais presque arrêté (30-40?) ! Pauvre bestiole, la collision lui a fracassé le radiateur et...

... à quelque temps de là, j'ai eu ma troisième voiture de location, une 205. Je pars au boulot tôt quand une idée se glisse hors des recoins de mon cerveau. Je dois me pencher pour ramasser l'orange de mon casse-croûte qui roule dans l'habitacle au gré des lacets de la route en forêt. Le temps de me relever, ma trajectoire s'est redressée elle aussi, drêt dans l'pentu vers les sapins me frôlent et arrêtent ma course, bien encastrés dans les deux portes.

Je décide alors de rebaptiser le loueur de voiture, Allocar, en AlloCarton qui lui va mieux... Cette blagounette et le comique de la situation me sauvent la mise et me permettent, à quelque temps de là d'avoir ma ma quatrième voiture de location, une 205 dont je caresse précautionneusement le volant car il a été décidé que ce serait la dernière. Je ne la plantai donc pas, ou je n'en eus pas le temps car ce fut un stagiaire ingénieu(r)x qui s'en chargeât, dans une ligne droite, le pi(è)tre conducteur, alors que moi...

... j'ai eu droit à ma cinquième voiture de location, une 205, la dernière, qui finit prise en sandwich (devant-derrière) dans un carambolage le matin du jour de l'an. Un cas d'école : 80 km/h sur autoroute en ligne droite, 50 m de sécurité entre les voitures, pas un alcootest positif (je m'étais imposé une coupe et rien d'autre !), un accident devant et du verglas... Vous connaissez l'accordéon ? C'est triste la dernière note ! Le plus triste c'est que personne n'a cru que je n'y étais pour rien (en tout cas pas plus que les 8 autres qui roulaient pépère) et à quelque temps de là...

J'ai eu ma première mobylette, une 103, en attendant de me payer ma première voiture, une Volvo, avec laquelle (la Volvo) je fis 110'000 km en 1 an 1/2 et sans carton. 110'000 vous avez bien lu, plus le temps passe et le souvenir s'estompe, moins j'y crois moi-même. Pourtant c'est "juste" un AR de 1000km par semaine pour rentrer à la maison et 410km par semaine pour aller au taf sur les chantiers que j'avais en charge. Dans les 20h de conduite par semaine (en plus des 50 moyennes de taf). J'étais jeune, j'étais en forme, j'étais surtout un peu con. Un peu mais pas complètement je ne l'ai jamais et je ne le referrai jamais. Car cette période eut une fin : on me promit une affectation à Paris, synonyme de courts trajets sans risques. Je passais alors mon assurance au tiers et à la fin du dernier week-end avant ma mutation...
... le lundi matin à 160 sur l'autoroute et la rosée givrante, je partis en glissade vers les rails de sécurité qui eurent raison de ma voiture.
Pour la petite histoire c'était mon premier accident en mon nom, il ne coûta rien à mon assureur et pourtant celui-ci, maudite engeance, s'empressa de me radier... Et à quelque temps de là, après avoir m'être isntallé et avoir fait quelques travaux dans un studio, et je fus finalement muté à Monaco.

Il y eut alors l'épisode Ford Taunus au bout du rouleau. Je la gardai un an, jusqu'au stade terminal de son cancer de la culasse. Elle fut suivie d'une septième Peugeot, une 505, abandonnée après deux pannes de boite auto : une qui explosa le pont arrière, l'autre dont je ne souhaitai même pas connaitre les conséquences. Remorqué chez un dépanneur, j'y achetais une VW Jetta qui me fut volée pour un rodéo à Lille, LE soir où j'eus la flemme de la rentrer au parking...

J'eus alors une brave BX déglinguée qui tint 100'000 sur 3 cylindres avant d'être remplacée par une autre toute pimpante au volant de laquelle je m'endormis avant une bretelle d'autoroute en revenant d'un relais de natation pour le téléthon.

J'essayai alors Renault avec une R21. Le jour de son achat, pour mon premier trajet à son volant, arrivant à piler sur un fort ralentissement avant un rond-point, je me fis rentrer dedans et projeter sur la voiture précédente ! J'entends encore ma copine "c'est pas possible..., c'est pas possible..." à l'unisson de mes pensées (illusoire mais ça c'est une autre histoire) Pour moi en tout cas, 12 voitures, 8 cartons (dont le stagiaire), clairement c'était pas possible et il fallait que ça cesse !

... et ça a cessé, depuis 10-15 ans maintenant.

Tout ça pour dire, si vous vous rappelez du début, que la moto interdite en mes vertes années, ce n'était pas une mauvaise idée. C'est ce qui m'a permis d'être encore là aujourd'hui et de pouvoir enfin me balader en Dax. Car ce qui me fait sourire et préserve mon optimisme naturel c'est que dans toutes ces histoires, il n'y a jamais eu de blessé ( pour le chevreuil , je vois ça comme une mort naturelle : il s'est fait bouffer par un lion). Optimisme naturel mais pas béat, si j'avais roulé en moto, je ne crois pas que je serais encore de ce monde, ou pas entièrement...

La morale de l'histoire : SOYEZ PRUDENTS et écoutez vos parents !!

------------------------------------------------------------------------
Réponse de xxdax34xx
Nikel c'est vraiment du bon boulot que tu fais Wink
Travail propre

------------------------------------------------------------------------
Réponse de Djausse
EDIT: Djausse est sur l'atelier

Super beau en rouge, en plus les modifs commencent à pleuvoir. Vivement le texte qu'on rigole!!!

Bravo Steph et bonne route car je sais que tu roules beaucoup.

Au fait Step, sans indiscrétion tu as quel age?

Une bonne nouvelle, t'as pas de catalyseur sur le coude du pot donc pas de modif!!!

------------------------------------------------------------------------
Sujet: Re: Mon deuxième Dax, sa vie, son oeuvre Dim 31 Juil - 22:43

Djausse a écrit:
Au fait Step, sans indiscrétion tu as quel age?


J'aurai bientôt ton âge : je suis ton cadet de 18 mois. Pour le pot c'est encore mieux que ça : l'anti-pollution était raccordé sur la pipe via un bidule qui m'a simplifié la vie quand j'ai monté la pompe à dépression : elle a pris pile sa place une de ses durites, l'autre n'avait plus qu'à être bouchée.

------------------------------------------------------------------------
Sujet: Mon message est fini Dim 7 Aoû - 13:37
J'ai fini d'éditer mon message initial avec photos et un gros blabla. Maintenant les rajouts seront sous forme de message supplémentaires.

Ça commence ici :

Mon Dax aux petits soins
Il a son écurie et sa couverture de cheval, en drap brodé taillé sur mesure pour les pur-sang chinois.


------------------------------------------------------------------------
Réponse de Djausse
Hé bin Steph, voilà un post qui démarre super bien. Trop bon tes aventures!!!

Faudrait qu'on se rencarde avec les daxeurs des environs pour se faire une virée!!!
------------------------------------------------------------------------
MessageSujet: Re: Mon deuxième Dax, sa vie, son oeuvre Dim 7 Aoû - 21:38

Djausse a écrit:
Hé bin Steph, voilà un post qui démarre super bien. Trop bon tes aventures!!!

Faudrait qu'on se rencarde avec les daxeurs des environs pour se faire une virée!!!


Si "les environs" c'est de l'Isère à la Haute Savoie, on devrait quand même arriver à en trouver !!

J'en ai au moins un, djeun qui est en formation avec moi et qui a acheté un Spigaou en même temps que moi le KorMoto.

Je peux mettre le dax dans l'auto et on se rencarde en savoie (Aix par exemple)

------------------------------------------------------------------------
MessageSujet: Carter d'allumage, rotor d'allumage, chaine de démarreur Lun 15 Aoû - 14:18
Le carter d'allumage (légende après la photo)


C'est tout con mais si vous êtes doué comme moi, vous serez content de savoir qu'il n'y a que quatre vis et qu'elles sont de longueurs différentes. J'ai évidement oublié de les repérer mais je pense qu'en observant bien et en me réferrant au plan éclaté TNT Motor, je ne me gourre pas en les classant de la plus petite à la plus grande : (1)>(2) & (4 masquée)>(3). Corrigez-moi si je me trompe...

Vous vous demandez ce que vous voyez en (5), c'est mon bouchon de visite supérieur CUSTOM, j'explique en bas du post...

Une fois démonté, vous voyez le stator d'allumage (solidaire du carter) et côté moteur,
Le rotor d'allumage et la chaine du démarreur (légende après la photo)


J'ai graissé la chaine et le joint. Les entraxes/guides de montage du joint (2) & (3) étaient piqués, je les ai généreusement graissés ainsi que leurs logements.

J'aurais bien démonté le rotor mais je n'avais pas trop d'idée pour le bloquer.

Sur l'écrou (1), il y a un repère (6) qui justifie le bouchon de visite latéral. Il doit y avoir un lien ou un membre pour nous expliquer son usage... SVP... Toujours à propos de repères, il y en a un autre coulé dans la masse sur le rotor (1), qui justifie le bouchon de visite supérieur. Lien ou explication (bis) SVP...

En tout cas qui dit repère(s) dit position(s) à respecter en cas de démontage/remontage

En (2) l'axe du sélecteur avec gorge et rainures illustrer la modification sélecteur double de mon 1er message. Seules les rainures côté moteur prennent sur le sélecteur.


Le logement de l'allumage est farci de limaille. Vous ne le voyez pas mais elle est bien compactée/collée, ce qui me fait penser qu'il s'agit de résidus d'usinageplutôt que de l'usure chaine/pignons. C'est aussi parce qu'elle est bien collée que j'ai enlevé le plus gros mais pas tenté de démonter le rotor pour le reste.


On est en Gaule, je finis donc en rigolant : comment j'ai changé mon bouchon de visite (5) :
Pris par ma soif d'apprendre j'ai démonté le bouchon d'origine et... ça ne m'a pas avancé. J'ai donc sauté sur mon clavier mais, en mécano avisé, j'ai anticipé les problèmes. Le démontage ayant lieu sur une aire gravillonnée, j'ai pensé à l'embrouille si le bouchon tombait et se fondait dans ce décor. Avant de sauter, je l'ai donc revissé... un chouïa... Et puis de lien en lien, de fil en aiguille et de de Charybde en Scylla, j'ai outrepassé le temps imparti et me suis rappelé que je devais encore poster un colis, manger un morceau et partir au boulot.
Hop ! Je saute sur mon Dax, je file à La Poste 10km plus loin et là... ET LÀ... le trou à la place du bouchon aussi beau que celui de ma mémoire !

Comme j'avais "anticipé", le bouchon a tenu un temps... mais pas éternellement. Et la question que je n'ai pas résolue est : at'il tenu assez pour ne pas tomber dans le gravier que j'ai scruté pendant une heure, ou pas, pour tomber sur la route que j'ai reparcourue sans résultat.

Après avoir circulé 2-3 jours avec un bouchon de liège, je me suis lancé dans des recherches archéologiques sur les diverses fouilles créées par mon cher ML ça et là sur son terrain (vous avez lu plus haut qu'une de ses activités consiste à déplacer d'un point à un autre des masses de trucs et bidules dont il n'arrive pas à se défaire). Bénis soient les bricoleurs-qui-ne-jettent-rien, au bout du troisième seau de vis, écrous, boulons, rondelles et caillous, j'ai trouvé ce truc fait sur mesure pour je ne sais quoi qui s'adapte pile-poil à mon trou. Ça jurait un peu sur le bloc en alu bien propre aussi je l'ai arrangé depuis (et je ferai encore un peu mieux) mais pas question de racheter un bouchon standard, c'est un souvenir et un aide-mémoire pour ma morale de cette histoire :

Désormais plus de 1/2 mesures, je monte ou je démonte, je ne laisse plus une seule pièce dans un état transitoire et hasardeux... et je travaille avec un bac pour poser mes pièces.
EDIT: sauf quand j'oublie...

------------------------------------------------------------------------
L'outil vu plus haut en action :



------------------------------------------------------------------------
Réponse de Djausse
Pitain Steph, j'ai aussi cette m...de de carbu mikuni, sur mon encien Dax j'avais un Changwey vis d'air de coté et c'était vraiment du bonheur. Comprends vraiment pas cette saloperie de carbu!!!

Finalement les Chinois ne sont pas si c.n que ça!!! En plus, je sais pas qu'elle aiguille tu as mais la mienne est trop pauvre même monté au max clip en bas du coup le Dax est brutal en accélération. Dés que j'ai le temps, il faudra que je la rectifie.

------------------------------------------------------------------------
Réponse de MonkeyM@x-ZBM@x-D@xM@x

Djausse a écrit:
Pitain Steph, j'ai aussi cette m...de de carbu mikuni, sur mon encien Dax j'avais un Changwey vis d'air de coté et c'était vraiment du bonheur. Comprends vraiment pas cette saloperie de carbu!!!


Bonjour,
les Chongchong copient tellement bien .....qu'ils ont copier les carbu prévus a l'origine pour des moteurs a cylindre VERTICAUX ..... Type CY, XL, XLS, XLR .....Et là , La vis de richesse est accessible .............. Mais ces "cons" les ont montés sur des cylindre horizontaux ...... Faut pas chercher a comprendre ........

@+

------------------------------------------------------------------------
Réponse de Djausse
Heu je ne savais pas que mikuni était un fabriquant de copies chinoises!!! Je croyais que c'était une marque Japonaise. Désolé!!!

En revanche Newteam utilise des carbus Chinois de marque Changwey trés bien fait avec une vis d'air facile d'accés.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
Tshaw !!

Steph

envoyé de mon aPhone, voire de mon aMac...
avatar
Steak
petite cylindrée (soyez cool)
petite cylindrée (soyez cool)

Masculin Nombre de messages : 33
Age : 52
Localisation : La Yaute
Mini moto : Dax KorMoto 125cc
4,4L 2011
Niveau mécanique : amateur
Date d'inscription : 30/05/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon deuxième Dax, sa vie, son oeuvre v1

Message par Steak le Mar 30 Oct - 15:51

Sujet: Re: Mon deuxième Dax, sa vie, son oeuvre Mar 16 Aoû - 17:03
Djausse a écrit:
Finalement les Chinois ne sont pas si c.n que ça!!! En plus, je sais pas qu'elle aiguille tu as mais la mienne est trop pauvre même

monté au max clip en bas du coup le Dax est brutal en accélération. Dés que j'ai le temps, il faudra que je la rectifie.


Je me répète mais mon inexpérience limite mes capacités de réponse. J'ai jamais démonté un carbu donc l'aiguille et tout ça, c'est du chinois pour moi. Sur plan je comprends mais j'oublie dans l'instant... Pour ce qui est de l'accélération je trouve mon Dax un peu brutal aussi au sens où il donne des à-coups à bas régime s'il n'est pas relancé subtilement. Mais je pense être réglé encore un poil riche puisque j'ai quelques pets en décelération. Globalement je pense que mon moteur+carbu sont assez bien réglés. Il tourne bien, il monte à 100 sans fatiguer ni hurler, il vibre pas et il consomme (estimation haute++) 2.4L/100 à 70-80km/h. J'aurais peut-être une autre opinion si je le comparais à d'autres machines mais c'est pas trop ma priorité. Juste de temps en temps je micro(*)-retouche la vis de richesse (je me prépare pour le championnat du monde) et un jour, ça va être optimal... (*) Par rapport à l'origine j'en suis à 1/2 tour dévissé.

Djausse a écrit:
Pitain Steph, j'ai aussi cette m...de de carbu mikuni, sur mon encien Dax j'avais un Changwey vis d'air de coté et c'était vraiment du bonheur. Comprends vraiment pas cette saloperie de carbu!!!


Comme quoi tous les Sky ne sont pas si ressemblants.

Chengway personne connait alors que Mikuni si. On pourrait peut-être échanger nos carbus avec des bobets ? Yek, Yek !! Twisted Evil
Pour que ça marche faut que ça reste entre nous, pas que ça sorte d'internet quoi.

MonkeyM@x-ZBM@x-D@xM@x a écrit:es Chongchong copient tellement bien .....qu'ils ont copier les carbu prévus a l'origine pour des moteurs a cylindre VERTICAUX... Type CY, XL, XLS, XLR .....
Et la , La vis de richesse est accessible .............. Mais ces "cons" les ont montés sur des cylindre horizontaux ......


Et si on trouvait une marque qui monte des carbus pour cylindres horizontaux sur des verticaux ? mdr2 Tout le monde serait content !!

À part ça je pense pas du tout qu'ils soient cons les chinois : ils ont quand même ressucité le Dax ! Et bon an, mal an, pour le prix, on a des machines correctes me semble-t'il. La raison du choix d'un mauvais carbu je mettrais ma main au feu qu'elle est économique, ils ont fait un appel d'offre et commandé le lot le moins cher. On voit ça tous les jours dans tous les pays du monde, fait par des ingénieurs.

------------------------------------------------------------------------
Réponse de lanegris
Ah si j'avais un pote comme toi, je rigolerais toute la journée ! tu m'as bien fait marrer en lisant tes mésaventures car ton texte a une petite musique ....( quand même pas celle de Céline) , mais c'est délicieux à entendre . Bravo et merci
au plaisir de te lire
------------------------------------------------------------------------
Sujet: Re: Mon deuxième Dax, sa vie, son oeuvre Mer 31 Aoû - 9:39

Djausse a écrit:
Steph, t'en es où avec ta fourche?


C'est réglé, je pensais te l'avoir confirmé par sms mais je l'ai envoyé... sur ton fixe !

J'y suis arrivé.. grâce à un garage !! Un tuto est en projet mais je manque de temps. En attendant :
http://www.daxteam.com/t869p75-tutorial-vidange-huile-de-fourche#242048

J'ai planché sur la ballade : à la base
- Martigny-Leuk, Route des vins du Valais Suisse = 55km
http://www.cheminduvignoble.ch/fr/chemin/
Pique-nique ou resto quelque part dans le vignoble

On peut partir de Thonon et greffer un col avec vue sur le Léman et une baignade. Je crains juste que la section le long du lac ne soit pas super. Il y a plus de coins sympas au bord de l'eau entre Thonon et Genève.

http://fr.mappy.com/itinerary_homepage#d[]=Thonon-les-Bains,+74200,+Rh%C3%B4ne-Alpes,+France&d[]=Leuk,+3945,+3952,+..

.,+3956,+Valais,+Suisse&endPos[y]=46.31833&endPos[x]=7.635164&ipo=1&lm=m&ipnt=1&p=itinerary

On peut partir de Chamonix et faire une pause à la fondation Giannada : musée auto, peintures, sculptures...

http://fr.mappy.com/itinerary_homepage#d[]=Chamonix-Mont-Blanc,+74400,+Rh%C3%B4ne-Alpes,+France&d[]=Leuk,+3945,+39

52,+...,+3956,+Valais,+Suisse&endPos[y]=46.31833&endPos[x]=7.635164&ipo=1&lm=m&ipnt=1&p=itinerary

Je verrais ça un WE en septembre(/octobre)

Tshaw !!

Steph.

------------------------------------------------------------------------
Sujet: Brèves nouvelles Jeu 24 Nov - 23:16

En attendant des photos et une prose un peu plus fournie, je vous livre l'essentiel.

5400 km au compteur, j'ai roulé tous les jours par tous les temps jusqu'à mi novembre, depuis je suis en mode courts trajets, avec coup d'oeil préalable à la météo.

J'ai pris une petite gamelle
J'ai réparé mon 2ème rétro en collant un miroir de poche sur une plaque de plastique (pas cher mais pas convexe)
Je me suis douché à l'oeil
J'ai raccourci mon garde boue AR et remonté la plaque d'immatriculation de traviole parce que "je dois trouver la voie"
J'ai changé mon pneu AR à 3000km pour un Reggae 120/90, le chinois d'origine était mort
Avec le pneu plus grand j'ai rallongé la béquille centrale qui touchait pas par terre sur sol inégal (soudure de blocs d'acier)
J'avais remodifié la béquille latérale plus simplement (rabotage butée à la disqueuse), ma solution initiale n'était pas solide
J'ai retendu ma chaîne 99'999 fois et je l'ai cassée à 5000km, plus exactement un demi-maillon s'est rompu, à 1km de chez moi, et je suis rentré en selle changer la chaine en 10 mn ,j'en avais une d'avance mdr13
Je n'ai pas brûlé un cierge à l'église. Il n'est pas permis d'y entrer en moto. Et ma nouvelle chaine se détend tout autant
J'ai eu une panne de démarreur, je me suis marré en kickant comme les grands. 15 jours plus tard j'ai trouvé par hasard que mes cosses de batterie étatient désserrées. Normal c'est le seul truc que j'avais pas vérifié.
J'ai noté un peu de gras à la jointure cylindre-bloc
J'ai étalonné mon compteur à la louche soit "vitesse réelle = 75% de la vitesse affichée". Donc au taquet à 120 km/h je suis en fait à 90 km/h, c'est exactement le cahier des charges, la précision Skyteam est infaillible
J'ai fait ma 3ème vidange à 5400km et j'ai pensé au Daxteam

Ma fourche a de temps en temps un point dur en rotation, on verra ça
Je voudrais me faire des mini sacoches ou trousses pour compléter mon kit mécanique embarqué, ça viendra
Faut aussi que je mette une bougie plus chaude pour l'hiver, dès que j'aurai retrouvé le message du forum ou j'ai vu la référence (post de Djausse à priori)
Et que je change mes diodes de compteur + huilage du câble.
Je n'ai pas concrétisé un projet de ballade entre Daxeurs mais c'est partie remise

Voilà, voilà, je suis un Daxeur heureux et si mes disques vertébraux sont d'accord pour arrêter de couiner, je vais le rester longtemps. D'ailleurs j'ai récupéré un moteur complet + pot pour... 50€, je peux voir venir...

Tshaw !!

Steph.

------------------------------------------------------------------------
Réponse de Djausse
Trop bon Steph!!! Bien marrer encore Mr.Red

En tout cas t'as bien roulé coquin. Je pige pas ta différence de vitesse entre le réelle et ton compteur. sur le mien, environ 96 compteur et 89 GPS.

Dis moi si t'es content de tes pneus sous la pluie.

Amicalement,

Georges-Al
------------------------------------------------------------------------
Sujet: Re: Mon deuxième Dax, sa vie, son oeuvre Lun 28 Nov - 16:59

Djausse a écrit:
Je pige pas ta différence de vitesse entre le réelle et ton compteur. sur le mien, environ 96 compteur et 89 GPS.l


Je l'ai pas testé au GPS mais avec un pote qui a testé sa voiture au GPS. Par ailleurs j'ai un radar fixe à 70km/h près de chez moi et bien qu'il ne soit pas évident de stabiliser la vitesse (descente) + surveiller le compteur + éviter de se faire aveugler, je l'ai déclenché 2-3 fois et ça colle plus ou moins, en plus du petit frisson d'aise !

Djausse a écrit:
Dis moi si t'es content de tes pneus


Je ne peux pas répondre à ta question sans la reformuler, je te prie de m'excuser

Mon pneu avant d'origine est à peine usé, il me va bien mais je le changerai pour un 120/90 aussi (faudra raboter les trous de fixation du garde-boue)
Mon pneu AR d'origine s'est usé super vite: 3000km. Le Michelin Reggae 120/90 est comme neuf après 2500km, y a pas photo. Le changement de taille est un gros plus confort, c'est certain. J'ai rien gagné en vitesse, voire perdu un peu de pêche et j'ai l'impression de consommer un poil plus, c'est une histoire de couple, le trio pignon-couronne-pneu devait être optimum mais je ne me suis pas pris la tête à revenir au pignon de d'origine pour voir... Côté tenue de route je me sens un peu plus stable mais c'est pas flagrant et comme je l'ai écrit ailleurs, partant de zéro expérience en moto, je pense que mes sensations s'améliorent autant en changeant de matos qu'en roulant de mieux en mieux, enfin en essayant... De toute manière c'est sur l'avant que je sentirai plus la différence.

Djausse a écrit:
Dis moi si t'es content sous la pluie.


Sous la pluie je NE suis PAS content. Je suis stoïque au sens romain du terme. Je pense chaque seconde que la suivante sera peut-être la dernière de ma vie mais je m'en accommode puisque je n'y peux rien. Je ne suis pas mécontent non plus, j'ai quand même du plaisir à rouler mais il est bien relatif...
Je vais quand même essayer d'évaluer mes pneus malgré ma remarque précédente sur mon inexpérience, parce que tu le vaux bien. Tu me diras si ça te parle :
Sur le sec c'est vrai les deux tailles et marques accrochent bien. J'ai peut-être glissé un tout petit peu de l'avant en plantant la fourche et de l'arrière en reprise 1ère/2nde mais j'en suis même pas sûr. Ce qui est sûr c'est qu'avec ces putains de mini roues une glissade de l'arrière : je rigole ; la fourche qui s'écrase : je rijaune ! Sur le mouillé, c'est une autre histoire...
Sur le mouillé à l'arrière avec le pneu d'origine, j'ai bien glissé quelque fois, notamment sur les marquages au sol. Désagréable mais ça se contrôle d'instinct, même pas peur. Avec le nouveau pneu j'ai "l'impression" que je glisse moins et que si ça arrive, j'ai moins, voire rien à contrôler.
Sur le mouillé à l'avant je crois avoir glissé une, voire deux fois et contrôlé à l'arrache avec l'aide manifeste du Saint Esprit, loué soit-il, et une troisième fois j'ai rien contrôlé du tout. Curieusement c'est celle ou j'allais le moins vite ! Je décris la situation : je passe un petit rond point tranquille, je n'accélère pas car il y en a un autre à 100m, je décélère même jusqu'à (??) +/-30km/h et à bonne distance du rond point sur lequel s'engagent des voitures je commence à freiner tout doux, enfin non, je ne commence pas, je touche tout doux les freins ET PAF! je tombe, instantanément !! Il m'a vaguement semblé que la chaussée était grasse mais il y avait aussi des reflets d'essence qui pouvaient venir de mon trop-plein de carbu. Bref, je ne suis pas du tout satisfait de cette chute sans aucune chance d'anticiper ni réagir mais rien ne me dit que c'eut été mieux en Michelin un peu plus gros. Je l'espère seulement.
Pour conclure si j'arrive à bricoler pour que les 2cm de plus passent à l'avant je passe sans hésitation au pneu plus grand dès que celui d'origine est usé. Au minimum je gagne en confort et j'espère aussi un peu en stabilité des trajectoires. Le confort c'est objectif et certain, les sensations ce sera plus subjectif car je gagnerai un poil de grip et de tenue sur chaussée dégradée avec plus de largeur/hauteur mais l'empattement sera le même...

Voilà pour ça.

Sinon je reviens aux bougies hiver/été, c'est bien toi qui en avait parlé ? J'ai pas retrouvé ça dans ton post et j'ai pas le courage de le relire 4 fois alors voilà : d'origine j'ai une NGK CR6HSA. J'ai compris quelque part (ton post ?) qu'en hiver je gagnerais à changer de bougie ET de fait avec le froid mon moteur n'a pas le temps de chauffer sur de petits trajets : aurais-je intérêt à passer sur une bougie plus chaude sans que ça pose problème sur les longs trajets ? Est-ce que je passe à une CR5HSA ou une CR4HSA ??

Aussi j'ai un point dur aléatoire dans la direction : elle doit être juste un peu trop serrée. Problème j'ai pas la clé pour désserrer l'écrou à encoche, as-tu une astuce pour s'en passer ? et pour optimiser le réglage du premier coup ?

Et encore suite à ma chute, le chrome du phare s'est écaillé. L'aspect du support métal est acceptable mais faudrait pas qu'il rouille. J'hésite entre passer un coup de peinture métal et un vernis protecteur. Le vernis me parait mieux, j'ai vu du Rustol antirouille qui ferait (?) l'affaire. La peinture j'ai peur que ça se voie plus et de ça me fait suer d'acheter une bombe ou un pot pour une retouche. Quitte à acheter de la peinture métal, je préferrerais en prendre de la couleur du moteur qui en aura besoin un jour ou l'autre.

Pour finir je te mets un MP.

Tshaw !!

Steph.

------------------------------------------------------------------------
Sujet: Re: Mon deuxième Dax, sa vie, son oeuvre Lun 28 Nov - 20:19

Dariado a écrit:
Sinon tu peux passer la premiere a la place de faire un petit système sur ta béquille brice6 ! =)

Pour éviter que la béquile se replie dans un petite pente et bien tu peu passer la premiere vitesse et ça la bloque Wink


violenth Aaaaaargh !! J' y avais même pas pensé !! Trop simple pour un tordu comme moi. Et inadapté à ma distraction, tu peux être certain qu'une fois sur deux je lancerais le démarreur en oubliant la vitesse et avant de retirer le bloque-disque.
En tout cas je te citerai quand je mettrai la photo de mon 2ème système, beaucoup plus simple que le 1er qui n'a, en plus, pas tenu : j'ai raboté la butée, ce qui fait que le poids de la moto tend à maintenir la béquille contre la butée au lieu de de la replier.

Je t'ai rendu une petite visite dans tes posts, pas de photo ? Snif.

Tshaw !

Steph.

------------------------------------------------------------------------
Sujet: Re: Mon deuxième Dax, sa vie, son oeuvre Ven 2 Déc - 7:41
Steak a écrit:
Ma fourche a de temps en temps un point dur en rotation, on verra ça


Ce que c'est que le doute !! (et la flemme...) Après 2 mois et un paquet de km où je me suis fait ch.. à sentir régulièrement ce point dur, je me suis penché sur la question et j'en ai conclu que peut-être, il n'y avait pas besoin de démonter pour contrôler. Deux minutes, 1/8 de tour de clé et un coup de marteau plus tard, le problème était réglé !! Il suffisait de désserrer un poil l'écrou supérieur de la colonne de direction (le gros au sommet du té) (*) et la celui à encoche qui maintient le jeu des roulements. Incidemment je me rappelle que dans une frénésie de blocage de tous les écrous mal serrés par nos chers chinois, c'est moi qui lui avais redonné un sérieux coup de clé.

(*) J'ai compris ça comme ça : le desserrage de l'écrou supérieur libère du jeu pour pouvoir désserrer l'écrou rondelle sous la plaque du té. En desserrant ce dernier on libère un peu de jeu pour les roulements de la colonne de direction et on le bloque vers le haut puisque qu'en desserrant du bas, on serre vers le haut. Pour le desserrage de l'écrou à encoche sans clé à ergot j'ai pris un marteau (une massette en fait c'est mieux pour doser) et un tournevis à embouts avec sa rallonge pour douilles 6 pans : le bout carré se calle bien dans les encoches sans trop risquer de les abimer.EDIT: en fait j'avais rien compris (cf mon post v2 et les photos du roulement explosé), j'aurais mieux fait de démonter

Par sécurité j'ai repéré mon nouveau réglage avec deux marques au feutre indélébile que je contrôlerais pendant les 15 prochains jours.

J'ai aussi retapé mon vélo avec l'aide de ce cher Maurice mais allez savoir pourquoi tous les matins je pars à la bourre et je suis OBLIGÉ de prendre le Dax pour arriver à l'heure.

C'est pas comme ça que je vais sauver la planète.

Allez je vous laisse, aujourd'hui c'est sûr, je vais pousser du jarret !

Tshaw !!

Steph.

------------------------------------------------------------------------
Sujet: Re: Mon deuxième Dax, sa vie, son oeuvre Mer 4 Jan - 18:38
Pour les fêtes je suis allé à Perpignan où j'ai vu plus de Dax en 3 jours que chez moi en 6 mois. Cependant j'ai été déçu de ne voir que des engins standard, comme le mien, pas de belle préparation comme on en voit sur le DaxTeam et autres. J'imagine que ceux-là ne font pas le trottoir...

La météo et mon emploi du temps ont sérieusement freiné mes chevauchées et je fais moins d'une sortie tous les 15 jours. Le plus démotivant c'est qu'avec le froid et des trajets quotidiens très courts, le moteur n'a jamais le temps de chauffer et c'est moyennement agréable...

Pour éviter que mes gicleurs se calaminent, je fais tourner mon moteur 5 mn par semaine sur place. Vous pensez que c'est une bonne méthode sachant que le Dax dort sous abri extérieur ?

En 2012, mars pour être exact, je mettrai à jour mes derniers bricolages. D'ici là je suis très pris par d'autres problèmes.

Voilà, voilà, quelques nouvelles pour être un peu sociable mais le principal objectif de ce petit message est de vous adresser mes :

MEILLEURS VOEUX 2012 !!

------------------------------------------------------------------------
Sujet: Bientôt 10000 kms Mar 11 Sep - 14:57

1 bougie en juillet et... bientôt 10'000 kms. Sans trop de soucis (je reviendrai là-dessus)

Hier j'ai vu un Dax Honda 70 avec 37'000 au compteur, soit 137'000 réels, voire 237, j'ose pas supposer 337'000 avec un moteur visiblement d'origine. L'engin était un peu décati avec un propriétaire pas très soigneux mais bon, il roule !!

On a de la marge...

------------------------------------------------------------------------
Réponse de Djausse

Steak a écrit:
1 bougie en juillet et... bientôt 10'000 kms. Sans trop de soucis (je reviendrai là-dessus)


Steph, le récit!!!

------------------------------------------------------------------------
Sujet: J'ai failli mourir... Ven 14 Sep - 21:31
Djausse a écrit:
Steph, le récit!!!


Ben oui mais... j'ai des priorités, et des soucis, bref je vais pas vous raconter ma vie mais... le récit si ! Plus tard.

En attendant sachez que J'AI FAILLI MOURIR !!!!!!!!!!
Aujourd'hui !
& hier !!
& avant-hier !!!
& avant-avant-hier !!!!
& tous les jours depuis DIEU SAIT quand ...!
:
Aujourd'hui j'ai vérifié la pression de mes pneus :
1.0 bar devant !
& derrière !
& ça date pas d'hier !
ni d'avant-hier !!!
ni d'avant-avant-hier !!!!
ça date de DIEU SAIT quand ...!

La vache ! Le con ! Con mais verni, je vais pas me plaindre.

------------------------------------------------------------------------
Sujet: Re: Mon deuxième Dax, sa vie, son oeuvre Dim 16 Sep - 11:20
En passant et histoire de tester mon compte ou je viens de subir un assaut de messaqes indésirables de la part d'un ado boutonneux frustré :

J'ai renoncé à retendre ma chaîne depuis que j'ai compris qu'il était IMPOSSIBLE que le réglage tienne plus d'une semaine. Tellement renoncé que j'ai dû faire 4000 km sans y toucher !! Jusqu'à ce qu'elle saute du pignon avant. Sans conséquence mais je ferai gaffe : j'aurais pu bloquer la roue et me vautrer !!

J'ai passé un moment sans démarreur et avec le circuit électrique qui débitait du courant irrégulier. Ça m'a coûté une batterie sur les conseils d'un réparateur de scooters plus ou moins compétent (je ne dirai pas malhonnête car c'est l'employé d'un magasin/garage où à part ça le service est plus que nickel) mais au final c'était le régulateur de tension qui avait cramé. Total j'ai acheté une batterie sans en avoir vraiment besoin. D'un autre côté l'ancienne a dégage des vapeurs qui m'ont oxydé un rond de 4cm sous la selle alors je ne suis pas déçu de la remiser (peut-être même qu'elle va dépanner mon vieux Maurice qui va la tester sur son Suzuki GN 125, ça me parait petit par rapport à la sienne mais le fait est qu'il est capable de réparer n'importe quoi alors s'il dit que ça va, elle est à lui) Enfin le magasin de scoot m'a passé un régulateur de récup qui avait la même gueule que le mien et après essai validé, je l'ai eu à 5€.

J'ai mis des diodes dans mon compteur : passé un bon moment à bricoler/souder etc... et quand tout a été fini j'ai trouvé sur le net qu'il y a des modèles avec une douille compatible d'origine. Faut chercher avec "T10 W5W" et de préférence en anglais.

J'en ai mis aussi des rouges pour éclairer ma montre de bord, ma jauge de température et le starter, tout ça sur un inter avec fusible. Quand j'allume la nuit c'est joliiiiiiiiiiiiii et ça me cocoon dans le noir où il fait sombre !!

J'ai rallongé les durites et fait un système pour pouvoir démonter le réservoir sur la route et intervenir en cas de panne sans avoir à le débrancher/vider MAIS paaaas bon. Tout ce que j'ai gagné c'est des turbulences dans l'écoulement qui me filaient des à coups à chaque ré-accélération. J'ai remis les durites à la bonne longeur et prévu des bouchons plus une rallonge.

Je développerai tout ça avec des photos plus tard, ici...

... ou ailleurs, même pseudo. Tout dépend si mes messages sont encore pollués. Merci de garder vos commentaires sur ce paragraphe pour vous. Je n'y répondrai pas vu que ça ne servirait sans doute qu'à me valoir des messages d'un niveau consternant. J'ai sauvegardé l'essentiel de mes posts histoire de déménager proprement si le besoin s'en fait sentir. J'espère ne plus recevoir de message du parasite qui m'a cassé les bonbons et qui se reconnaitra sans aucun doute. Je ne sortirai de ma réserve ailleurs que si je suis contraint de déménager. Merci d'éviter aussi les MPs sur le sujet, ou les emails à mon adresse perso pour ceux qui l'ont. À ne pas suivre... si tout va bien.

------------------------------------------------------------------------
Réponse de Little-Bastard

Tu racontes vraiment bien, mec!
EDIT: Comme je l'ai écrit à plusieurs reprises, sur le daxteam aussi, les membres sont cools... Quand l'admin les aura tous transformés en zombies, on les retrouvera sur l'atelier et ailleurs cheers !! Quant à moi je vais changer de chaussettes, elles me serrent les chevilles...

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
Tshaw !!

Steph

envoyé de mon aPhone, voire de mon aMac...
avatar
Steak
petite cylindrée (soyez cool)
petite cylindrée (soyez cool)

Masculin Nombre de messages : 33
Age : 52
Localisation : La Yaute
Mini moto : Dax KorMoto 125cc
4,4L 2011
Niveau mécanique : amateur
Date d'inscription : 30/05/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon deuxième Dax, sa vie, son oeuvre v1

Message par Zigdax le Mer 31 Oct - 13:17

i3 Merci pour cette (re)lecture...Tu as le mérite de prendre le temps d'écrire en détails, j'apprécie...

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
avatar
Zigdax
roue libre
roue libre

Masculin Nombre de messages : 3858
Age : 38
Localisation : Lille ou Cambodge
Mini moto : ST70, début de restauration en France, un Chaly 50 cambodgien, véhicules divers (moteurs 4T horizontaux) au Cambodge (Daelim, cub, Yam').
Niveau mécanique : mécano du dimanche
Date d'inscription : 09/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelierdudax.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon deuxième Dax, sa vie, son oeuvre v1

Message par sway le Jeu 1 Nov - 15:48

Steak tu es mon dieu !
Cette p****n de bonne idée de mettre le cadenas sous la selle et sur le porte bagage comme tu as fait !!! J'ai le même cadenas et je suis tjs obligé de le mettre en boule sur le porte bagage, je n'avais jamais pensé à ton truc ! Trop bien !

Et pour ta béquille, tu verras quand elle cassera pour de bon à l'intérieur c'est vide ! Même une flûte à bec est plus solide ! J'ai halluciné quand j'ai cassé la mienne !
Un jour je pose mon dax et il me retombe dessus, la béquille s'était comme déchirée du reste du support... J'en profite pour regarder comme c'est fait et là j'ai halluciné... Je pensais que c'était un tube rempli ou avec une épaisseur conséquente, il n'en est rien. Un pauvre tube aussi épais qu'un vieux tube de plombier.....

avatar
sway
petite cylindrée (soyez cool)
petite cylindrée (soyez cool)

Féminin Nombre de messages : 17
Age : 34
Localisation : Strasbourg
Mini moto : Honda CY80
Dax Skyteam 125cc
Niveau mécanique : Débrouillarde
Date d'inscription : 31/08/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://www.mini4temps.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon deuxième Dax, sa vie, son oeuvre v1

Message par Steak le Ven 2 Nov - 0:27

sway a écrit:Steak tu es mon dieu !
Elles disent toutes ça mais mieux vaudrait me prendre pour son fils non ? Messie ! En tout cas je suis un incurable célibataire

sway a écrit:Cette p****n de bonne idée de mettre le cadenas sous la selle et sur le porte bagage comme tu as fait !!! J'ai le même cadenas et je suis tjs obligé de le mettre en boule sur le porte bagage, je n'avais jamais pensé à ton truc ! Trop bien !

Cette p***n de bonne idée est... la tienne, Ô ma déesse !

Pour ma part je glisse bien le U sous le porte bagage mais la chaîne est roulée dessus. Je ne l'ai accrochée sous la selle que pour la photo. Pour qu'elle y soit rangée il faudrait qu'il y ait la place et je n'ai jamais essayé car sous ma selle, je balade ma trousse à outils... Pour pas être trop emm.. avec la chaîne, je la roule dans un bout de bâche découpée juste à la bonne taille, et je fixe le tout avec 2 sandows dont une extrémité est solidaire du porte bagage (crochet enroulé à la multiprise). J'essaierai de penser à faire des photos quand mon Dax reprendra des couleurs.

sway a écrit:Et pour ta béquille, tu verras quand elle cassera !
Si elle pète, j'apostasie de ma foi !! Heureusement que je ne m'en sers quasi jamais !

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
Tshaw !!

Steph

envoyé de mon aPhone, voire de mon aMac...
avatar
Steak
petite cylindrée (soyez cool)
petite cylindrée (soyez cool)

Masculin Nombre de messages : 33
Age : 52
Localisation : La Yaute
Mini moto : Dax KorMoto 125cc
4,4L 2011
Niveau mécanique : amateur
Date d'inscription : 30/05/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon deuxième Dax, sa vie, son oeuvre v1

Message par sway le Ven 2 Nov - 11:18

Ah mince j'ai testé ce matin, ça ne marche pas super, les maillons sont trop gros... Il faudrait vraiment que je saute sur la selle pour qu'elle reste lockée...
Bonne idée la trousse à outils, sur certains modèles il y a la trousse offerte.

Pourrais-tu m'envoyer la photo de ta trousse à outils que je fasse un article sur mon site ? Ça peut être très utile Smile
avatar
sway
petite cylindrée (soyez cool)
petite cylindrée (soyez cool)

Féminin Nombre de messages : 17
Age : 34
Localisation : Strasbourg
Mini moto : Honda CY80
Dax Skyteam 125cc
Niveau mécanique : Débrouillarde
Date d'inscription : 31/08/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://www.mini4temps.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon deuxième Dax, sa vie, son oeuvre v1

Message par Steak le Ven 2 Nov - 18:44

sway a écrit:Bonne idée la trousse à outils, sur certains modèles il y a la trousse offerte.
Pourrais-tu m'envoyer la photo
J'ai eu une trousse offerte = une clé à tube double (bougie et moyeu), un tournevis double. Un peu maigre... La photo et l'inventaire de ma trousse plus fournie plus haut. Je ferai une mise à jour dans mon post v2 car j'ai complété et changé des bricoles (le mieux c'est un jeu de clés plates courtes)

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
Tshaw !!

Steph

envoyé de mon aPhone, voire de mon aMac...
avatar
Steak
petite cylindrée (soyez cool)
petite cylindrée (soyez cool)

Masculin Nombre de messages : 33
Age : 52
Localisation : La Yaute
Mini moto : Dax KorMoto 125cc
4,4L 2011
Niveau mécanique : amateur
Date d'inscription : 30/05/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon deuxième Dax, sa vie, son oeuvre v1

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum